Le beau message de Stephen Hawking pour toutes les personnes touchées par la dépression

Stephen Hawking est l’un des plus grands esprits de notre temps. Il est bien connu pour ses contributions dans les domaines de la cosmologie et la gravité quantique, et est né le 8 Janvier 1942 (300 ans après la mort de Galilée) à Oxford, en Angleterre. Durant sa jeunesse, il voulait étudier les mathématiques, mais une fois qu’il est entré à l’université, il a fait des études en sciences naturelles.

Et puis à 21 ans, au cours de sa première année à l’université de Cambridge, il a commencé à avoir ses premiers symptômes de SLA (sclérose latérale amyotrophique). Les médecins ne lui avaient alors donné que deux ans et demi à vivre.

Aujourd’hui, à l’âge de 74 ans, il continue toujours à donner des cours, développer des projets de recherche, et transmettre des beaux messages au monde. Il dit que toutes ses espoirs étaient anéantis lorsqu’on lui a annoncé qu’il était atteint de cette maladie. Depuis lors, tous les aspects de sa vie lui ont été gratifiés.

L’un de nos esprits les plus brillants n’a pas permis à ses difficultés de vie l’arrêter. Il a poursuivi ses études. Stephen Hawking a douze doctorats honorifiques. Il a consacré sa vie à la recherche des réponses de l’univers, du Big Bang, de la création et des théories scientifiques. Il ne peut ni parler ni bouger, et est condamné à rester dans un fauteuil roulant, mais a tout de même trouvé des façons d’inspirer le monde, en nous encourageant à trouver le mysticisme dans les étoiles. Il dit:

« Souvenez-vous de toujours regarder en haut vers les étoiles, et pas en bas vers vos pieds. Il est important de ne pas abandonner. Le travail vous donne un but et un sens. La vie sans lui sera vide. Si vous êtes assez chanceux pour trouver l’amour, rappelez-vous qu’il est là et ne le jetez pas au loin. »

Récemment lors d’une conférence en Janvier à l’Institut Royal de Londres, Stephen Hawking a comparé les trous noirs à la dépression, en précisant qu’il est impossible d’échapper aux trous noirs et à la dépression. « Le message de cette conférence est que les trous noirs ne sont pas aussi sombres qu’ils en ont l’air. Ce ne sont pas les prisons éternelles que l’on dépeint souvent. Certaines choses peuvent sortir d’un trou noir et potentiellement atteindre un autre univers. Donc, si vous sentez que vous êtes dans un trou noir, surtout ne paniquez pas : il existe une porte de sortie. », a-t-il dit.

Interrogé sur son handicap, il dit: « La victime devrait avoir le droit de mettre fin à sa vie, si tel est son désir. Mais je crois que ce serait une grande erreur. Sachez que même si la vie peut parfois paraître difficile, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire, et que vous pouvez réussir. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ».

Il poursuivit ensuite avec un message inspirant sur le handicap:

« Si vous êtes handicapé, il est très probable que ce ne soit pas de votre faute, mais ne cherchez pas à blâmer le monde, ou ne vous attendez pas à ce que les autres aient pitié de vous. Vous devez avoir une attitude positive et voir le meilleur dans chaque situation. Si vous souffrez d’un handicap physique, vous ne pouvez pas vous permettre d’être aussi psychologiquement démuni.

À mon avis, il faut se concentrer sur les activités dans lesquelles son handicap physique ne sera pas présent. Je crains que les Jeux Olympiques pour les personnes handicapées ne me plaisent pas, mais c’est peut-être aussi parce que je n’ai jamais vraiment aimé l’athlétisme. D’autre part, la science est un excellent choix pour les personnes handicapées, car tout se passe principalement dans l’esprit. Bien évidemment, de nombreux travaux d’expérimentation sont probablement à exclure pour certaines personnes, mais le travail théorique est quasi idéal.

J’ai la chance de travailler en physique théorique, l’un des rares domaines dans lesquels le handicap n’est pas un handicap grave. En effet, cela m’a aidé dans la mesure où je n’étais pas exposé aux conférences et au travail administratif que l’on retrouve généralement dans les autres domaines. J’ai réussi, cependant, uniquement grace à l’aide précieuse que j’ai reçu de ma femme, de mes enfants, de mes collègues et de mes étudiants. Je trouve que les gens en général sont toujours prêts à aider, mais vous devez les encourager à penser que leurs efforts de vous venir en aide en vaut la peine, en faisant toujours de votre mieux. »

– See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/beau-message-stephen-hawking-depression.html#sthash.y7W8Baer.dpuf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s